Entrée à l’université : la définition des attendus se précise

Martin Rhodes, Laura Taillandier, « Entrée à l’université : la définition des attendus se précise », 24.11.2017 (extrait) :

Un test de positionnement en droit

En droit, « le projet s’affine également », indique Sandrine Clavel, présidente de la Conférence des doyens de droit et science politique. « Il y aura des attendus nationaux et des déclinaisons locales : la tension n’est pas la même partout. Là où elle sera plus forte, la déclinaison devra être plus stricte », relève-t-elle. Parmi les pistes de la conférence : la prise en compte de l’expression orale et écrite des élèves, l’appétence pour des questions de société, ainsi que les aptitudes au raisonnement. « Nous cherchons des jeunes gens sachant raisonner et ayant des aptitudes au raisonnement logique », ajoute-t-elle. D’autres éléments pourraient aussi être « éventuellement pris en compte », comme un investissement dans une association.

La conférence souhaite proposer sur la nouvelle plate-forme baptisée un « test de positionnement » national, afin que les futurs bacheliers puissent tester leurs compétences. « Il ne s’agirait pas d’un couperet et nous n’y accorderions pas un attachement trop grand dans le parcours de candidature. Une sorte d’autoévaluation permettant à l’élève de comprendre si son profil correspond à la formation », détaille Sandrine Clavel.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s