Assemblée Générale MARDI 16 JANVIER 2018

Voir toutes les interventions en vidéo

Assemblée Générale des personnels et des étudiants

MARDI 16 JANVIER, de 11h à 13h
Centre Michelet, 3, rue Michelet, 3ème étage

UNEF, Collectif des doctorant.e.s  mobilisé.e.s de Paris 1, CGT FERC sup, Fédé, Solidaires étudiant.e.s, SUD Education, SNESUP-FSU, SNASUB-FSU.

La CFVU de Paris 1 du 9 janvier a refusé la remontée des attendus et des critères locaux et a voté une motion dénonçant le caractère précipité de la réforme et les risques de mise en œuvre d’une sélection rétrograde.
La réforme proposée par le gouvernement renforce la logique de mise en concurrence des universités et aggrave les inégalités territoriales et sociales d’accès à un enseignement supérieur de qualité.

5 arguments pour conforter la position de la CFVU

  • la non  remontée des critères n’empêche pas l’offre de formation d’apparaître surParcoursup, de nombreuses universités n’ont fait aucun ajout aux attendus nationaux, et certaines  CFVU ne se sont même pas réunies pour voter des critères spécifiques.
  • la réforme ne fait pas disparaître le APB national mais le remplace par autant d’APB qu’il y a de filières, cette fois-ci sous la responsabilité de chaque responsable de licence ! Même en cas de classement, il y aura beaucoup d’ex-aequo en attente, qu’en fera-t-on ?
  •  les critères de classement des dossiers ne seront pas clairs et transparents et de nombreux éléments non quantifiables seront présents. Le président de la CPU l’affirme lui-même. De plus, les lycéens de 1ère et terminale actuels se voient imposer un changement des règles du jeu en cours d’année !
  • là où des attendus locaux ont été rajoutés, ils imposent des contraintes socialement très discriminantes (voyages, BAFA, certifications de langues, licences sportives, grec ou latin, etc…)
  • la sélection n’est pas synonyme de « qualité » des diplômes, elle reproduit le classement existant des établissements, voir à ce sujet le diaporama de Sophie Orange : http://www.snesup.fr/article/quelques-idees-recues-sur-la-selection.

Vous estimez que rien n’est perdu et qu’il faut une forte mobilisation pour mettre en échec le projet de loi et obtenir les moyens nécessaires à l’accueil et à l’accompagnement personnalisé des bacheliers qui souhaitent s’engager dans des études supérieures ?   Venez en discuter !

shadoc_selection_universite.jpeg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s