Les courageux sont de retour

Inutile de chercher la bonne chaîne de télévision, la boite à image ne parlera pas d’eux ce soir toute occupée qu’elle est à relayer des messages plus importants :

« Oulala, Ahglagla, c’est l’hiver, il neige et il fait froid. Restez chez vous, bien au chaud »

Pendant ce temps, les obstacles plus nombreux se multiplient : Alors que la troisième assemblée générale à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne était annoncée, certains se lassent de ces rassemblements « trop fréquents » qui perturbent le « bon fonctionnement » de l’université. Heureusement l’assemblée a pu se tenir, les courageux ont bien travaillé. Ils ont pu partir défiler dans la rue en partant du Luxembourg en direction du ministère de l’éducation (voir les photos ici), où les mauvais coups se préparent chaque jour pour démanteler le lycée et réduire le BAC à un bout de papier inutile pour faire des études. Les basses températures n’ont pas encore refroidi notre vigilance et on vous invite à lire d’urgence le décryptage du rapport Mathiot.

Mais la « bureaucratie en marche » a prévu d’autres occupations à tous ces courageux fonctionnaires (vite qu’ils disparaissent !) et ces courageux étudiants (vite qu’on fasse le tri !) qui sonnent l’alerte depuis des semaines. Elle aura bientôt besoin d’eux pour leur rajouter un  travail supplémentaire très utile (puisque l’enseignement semble inutile dans l’université marchande qu’on nous prépare) : Choisir les futurs élus à l’université qui viendront s’entasser comme d’habitude dans des classes et des amphis surchargés avec toujours moins d’enseignants.

Tout cela peut-il se faire sans faire l’adoption d’une nouvelle loi ? Visiblement oui, car personne n’a informé les présidents d’université que la loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiants) n’est toujours pas adoptée et qu’elle va devoir encore être discutée au sénat à partir de demain. Encore une information qu’on ne trouvera pas sur les boites à images…

Cher tous, il n’est pas trop tard, dès demain un sénateur qui est censé vous représenter et défendre l’avenir de notre pays va devoir se prononcer et répondre aux nombreuses questions que pose la mise en place de la plateforme « Parcours » et la sélection généralisée à l’université.

On vous propose de retrouver le nom de votre sénateur et son courriel et de lui poser les 3 questions suivantes dès ce soir : Lettre aux sénateurs

“Le vrai courage ne se laisse jamais abattre.”

Télémaque dans « Les Aventures de Télémaque », de Fénelon, 1699.

P1040410.JPG

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s