Macron, Le Front national contre les syndicats ?

« La méthode Macron vise à délégitimer les syndicats » , Marianne,  Laurence Dequay Publié le 22/03/2018 (extrait):

Les syndicats n’appartiennent pas à sa culture. Dès 2015, Emmanuel Macron pestait contre ces organisations syndicales conservatrices qui piétinaient son premier projet de loi réformant le travail du dimanche et les prud’hommes. Candidat, le leader d’En Marche, avec ses conseillers, les envisageait «comme des freins à lever plus que des partenaires pour mener ses réformes», selon Luc Bérille, secrétaire général de l’Unsa. Au siège de la CFDT, Macron exaspérait, en expliquant doctement à ces cadres réformistes que les syndicats devraient se contenter de défendre les intérêts des salariés dans les entreprises et dans les branches, l’Etat portant seul l’intérêt général. «Il veut nous faire rentrer à la niche ! tonnait une proche de Laurent Berger. La démocratie sociale ne fonctionne pas comme ça !»

Le Front national contre les syndicats (extrait :  Le blog de MATTHIEU LEPINE, 2012) :

Les syndicalistes « baladent les salariés et les escroquent », ils sont les « collaborateurs du patronat », « sont au garde-à-vous » devant le gouvernement, sont « complices du système, (…) des délocalisations et de l’augmentation massive du chômage »… Voilà comment Marine Le Pen considère les syndicats français. Elle les hait.


Alors si vous aussi vous combattez l’extrême-droite, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s