Communiqué des étudiant-e-s mobilisé-e-s de la licence 2 d’Histoire

Communiqué des étudiant-e-s mobilisé-e-s de la licence 2 d’Histoire : sur le déroulement
de l’examen au centre d’examen de Rungis, le jeudi 3 mai dans l’après-midi, et adresse
des revendications des grévistes contre la loi ORE :

Monsieur Georges Haddad, président de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
Monsieur Jean-Marie Le Gall, directeur de l’UFR d’Histoire de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,

Nous, étudiantes et étudiants en deuxième année de licence d’Histoire, mobilisé-e-s contre la loi ORE, vous adressons ce communiqué, pour vous faire part de la situation, suite à la convocation à l’examen d’Histoire médiévale et pour vous faire part de nos revendications.

L’examen devait se tenir à 14h00, ce jeudi 3 mai à l’espace Jean Monnet au centre d’examen de Rungis.

Lors de plusieurs interventions au mégaphone, devant la salle avant le début de l’examen, les étudiant-e-s qui devaient passer cette épreuve d’Histoire médiévale ont expliqué les raisons principales de leur colère : quant au déroulement des examens, à tant de distance de nos lieux d’études, quant aux problèmes de chevauchement d’épreuves, quant aux maigres heures de cours de TD et de CM qui ont été tenues lors de ce semestre, et quant au fait que la convocation à ces examens limite notre action contre la loi ORE et rend plus difficile l’élargissement du mouvement étudiant.

Après être rentrés dans la salle d’examen à 14h30, et avoir pris la parole avec le microphone de la salle, afin d’expliquer notre action, afin de lire le communiqué issu de l’AG de l’UFR d’Histoire mobilisé contre la loi ORE du 30 avril dernier 1 (qui vous a déjà été transmis par mail), nous avons procédé aux votes suivants. Dans l’ordre chronologique :

Vote n°1 Appel à la grève de l’examen d’Histoire médiévale, contre la loi ORE, en mettant
l’inscription étudiant gréviste sur la copie :
– 359 voix « pour » (PROPOSITION ADOPTÉE)
– 74 voix « abstention »
– 68 voix « contre »

Votes en contradictoire sur deux propositions de notation à la place du partiel de fin de semestre,

Vote n° 2 Conservation de la note de contrôle continu, à laquelle s’ajoute un devoir maison facultatif,  remplaçant l’examen de fin de semestre (ce qui implique pour celles et ceux qui ne souhaitent pas  rendre de devoir maison de considérer la note de contrôle continu pour la note semestrielle) :
– 273 voix « pour » (PROPOSITION ADOPTÉE)

https://www.cjoint.com/data/HEdrpQdldcu_Communique%CC%81-des-mobilise%CC%81-e-s-de-l-UFR-09—1er-mai-Signaturs-au-2-mai-a%CC%80-19h50.pdf

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s