Lycéens arrêtés : comment une loi sécuritaire de 2010 a été détournée

Lycéens arrêtés : comment une loi sécuritaire de 2010 a été détournée  Un cours d’histoire d’Eolas

Huit ans après sa promulgation, une loi censée lutter contre « les violences en bandes » a servi à arrêter et placer en garde à vue, mardi 22 mai, une centaine de manifestants. Parmi lesquels quarante mineurs qui tentaient d’occuper le lycée Arago, dans le 12ème arrondissement de Paris. Un détournement de loi en bonne et due forme.

Maitre Eolas :

Maître Eolas est un avocat français au barreau de Paris. Il est l’auteur d’un blog juridique, Journal d’un avocat, ouvert en 2004. Il traite de l’actualité de sujets juridiques à partir d’avril 2005 et raconte « l’envers du décor du Palais ». Il s’agit d’un des blogs les plus lus en France en 2008 (15 000 visiteurs par jour). Mi 2015, ce blog contient plus de 1 700 longs billets, 176 630 commentaires, et atteint 50 millions de visiteur. Il est également connu pour son activité sur le réseau social Twitter où il dévoile entre autres sa vie quotidienne d’avocat

Informations concernant les actions autour des jeunes arrêtés au Lycée Arago
La manif tous les mercredis devant, autour du lycée Arago, c’est à 19h
on peut  envoyer un mail à arago22mai@gmail.com
La page d’accueil de la liste :
https://framalistes.org/sympa/ info/collectif22mai
Introduction aux listes de diffusion :
https://framalistes.org/sympa/ help/introduction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s