Formation des profs pas très en forme…

Formation des profs pas très en forme, J-C, Le canard enchaîné, mercredi 13 juin

REMETTRE À PLAT la formation continue des profs, passer de 500 à 10 000 étudiants en « préprofessionnalisation » (c’est-à-dire commençant leur formation d’enseignant dès la deuxième année de licence), multiplier les postes de « RH de proximité », testés dans une douzaine d’académies… Le ministère de l’Education nationale l’assure : toutes ces mesures pour l’apprentissage et la carrière des profs se trouvent « en tête des priorités » et seront inscrites à l’« agenda social » dès la semaine prochaine. Résonnez, trompettes !

Ça tombe bien, l’OCDE vient de rendre un rapport sur les « politiques efficaces » à l’égard des profs pour améliorer l’équité au sein de l’enseignement, et la France s’est ramassé… un nouveau bonnet d’âne : pas assez de formations pratiques dans le cursus initial et pas ou peu de formations continues. Cruels, les chercheurs de l’OCDE pointent de tristes records tricolores : dans les établissements dont les élèves sont les plus défavorisés, seulement 26 % des profs de sciences sont agrégés ou titulaires du Capes, contre 96 % dans les lycées les plus favorisés. Parmi les 69 pays ayant participé à l’étude, c’est l’écart le plus important !

Cursus Iow cost

« L’OCDE fait masse de choses très différentes et même, pour certaines, fausses », s’insurge Edouard Geffray, le directeur des ressources humaines du ministère – de l’Education nationale. « Il y a, par exemple, un postulat discutable selon lequel les lycées pro seraient défavorisés. Mais ce n’est pas la réalité ! Les profs dans les filières professionnelles ne sont pas des enseignants au rabais ! »

Une indignation que ne partage pas Sigrid Girardin, cosecrétaire générale du Snuep (syndicat d’enseignants de la filière pro) : « 30 % des collègues en lycée pro se forment « sur le tas », en étant contractuels pendant deux, trois ou quatre ans avant de passer le concours réservé à la filière pro, enrage-t-elle. Et, avec sa « préprofessionnalisation » d’étudiants, le gouvernement va généraliser ces recrutements sans formation au métier de prof… »

Prochain projet dans les cartons de Blanquer ? Etendre le « pré recrutement » (pour devenir prof) aux « assistants d’éducation » (AED). En clair les surveillants de collège et de lycée. Le ministère envisage d’ailleurs pour eux la création d’un concours spécifique.

Un nouveau sujet d’étude pour l’OCDE ?

charb-formation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s