Rentrée Parcoursup : y a un bug

Rentrée Parcoursup : y a un bug, alternatives-economiques.fr, Xavier Molénat 27/08/2018

Les performances de la plate-forme ne sont guère reluisantes. Au 22 juillet, seuls 57 % des 810 000 candidats ayant formulé un vœu sur Parcoursup avaient définitivement validé l’une des propositions d’affectation qu’ils avaient reçues, et donc savaient où ils se trouveraient à la rentrée. Plus de 60 000 candidats attendaient toujours, eux, qu’on leur propose quelque chose.

Rien, dans Parcoursup, ne permet en tout cas de s’attaquer sérieusement aux causes des inégalités de réussite dans le supérieur, qui apparaissent bien en amont. Une récente étude a montré que la probabilité d’obtenir une licence à l’université était fortement corrélée à la qualité des ­apprentissages… en primaire. De même, la plate-forme laisse intacte le morcellement et la hiérarchisation du système d’enseignement supérieur, et en particulier sa funeste division entre des universités (en théorie) accessibles à tous et des grandes écoles aussi sélectives socialement qu’il y a quarante ans. Une dualité qui, par nature, entrave toute volonté de démocratisation. Mais qui, il est vrai, n’est guère contestée dans l’opinion : « La sélection est une menace, mais chacun la désire pour lui-même. On peut donc dire “A bas la sélection !” tout en ne contestant pas les institutions les plus sélectives », note, lucide, François Dubet.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s