Des bahuts trichent avec Parcoursup

Des bahuts trichent avec Parcoursup

« Le Canard enchaîné » – mercredi 4 septembre 2018

LE RECTORAT de Paris vient d’adresser un mail furibard aux proviseurs de lycées accueillant des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) « J’attire votre attention sur les modalités d’inscription sur Parcoursup. Vous ne pouvez pas conditionner l’inscription des élèves [dans votre établissement] à l’abandon de leurs voeux en attente, puisque ceux-ci courent jusqu’au 5 septembre (…). Il ne faut pas s’engager, en cette fin de procédure, sur des pratiques illégales. »

Traduction : les CPGE ne font pas le plein cette année et risquent de voir des élèves inscrits partir au dernier moment ! Certains proviseurs ont donc exigé que ceux-ci renoncent à tout autre souhait d’établissement sur Parcoursup. L’enjeu est de taille : sur les 5 492 places que comptent les CPGE des académies de Paris, Créteil et Versailles, 1 140 étaient encore vacantes le 3 septembre !

Et la situation est plus ubuesque encore pour certaines prépas, qui ont effectué leur rentrée… avant la fin des choix sur Parcoursup ! Un véritable casse-tête niveau maths sup !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s