Suppression du service des thèses des sciences humaines de Paris 1

Message aux doctorants de Paris 1 Sorbonne à diffuser dans vos laboratoires: AG le 28 novembre à 20h en salle D633 de la Sorbonne

La Commission de la Recherche a décidé le 25 octobre dernier de supprimer le service des thèses des sciences humaines de Paris 1 à compter de janvier prochain. Ce service administratif, assure depuis longtemps les soutenances de thèses des doctorant.e.s ainsi que celles des HDR des MCF avec des moyens insuffisants, les quatre agents faisant régulièrement des heures sup. Plutôt que réfléchir collectivement aux moyens d’améliorer le service des thèses, en concertation avec les concerné.e.s, doctorant.e.s et collègues administratifs, la direction de l’université prend une décision abrupte, désorganisant les services administratifs et menaçant le doctorat en SHS. Ci-joint l’infographie qui explique les conséquences de cette suppression.

Les tâches du service des thèses seraient dorénavant à assurer par les écoles doctorales. Même si le budget était reversé aux ED, le personnel des ED est déjà lui-même confronté à une charge de travail très élevée et la question des moyens humains sera déterminante. Sans personnels supplémentaires, il est probable que les soutenances soient à organiser par les doctorant.e.s eux-mêmes.. Si le budget venait à manquer, il devrait être pris sur celui des formations doctorales, déjà peu financées, ou des financements de missions. Dans le pire des cas, on peut craindre que les doctorant.e.s paient eux/elles-mêmes leurs soutenances. Quid des soutenances prévues pendant cette période de latence ?

De plus, la suppression de l’exonération des frais d’inscription pour les doctorant.e.s contractuel.le.s et pour les ATER fait partie des mesures étudiées par la présidence de l’université pour boucler le budget 2019 et risque ainsi d’être à l’ordre du jour Conseil d’Administration du mois de décembre prochain. La dernière fois qu’une telle décision avait été actée, en 2015, les doctorant.e.s de toutes les ED s’étaient soulevé.e.s ; c’est ce qui a donné naissance au mouvement des doctorant.e.s mobilisé.e.s pour l’Université. Trois ans après, la présidence, qui avait fait notamment campagne sur l’amélioration des conditions de travail des doctorant.e.s, revient sur cette décision en demandant aux doctorant.e.s salarié.e.s de l’Université de payer leur employeur.

Face à ces deux mesures inacceptables pour nous, pour le personnel administratif et pour les futur.e.s doctorant.e.s, nous invitons les personnels à signer la pétition disponible ici

Mobdoc

1 réflexion au sujet de “Suppression du service des thèses des sciences humaines de Paris 1”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s