Compte-rendu de l’AG des personnels de Paris 1

Compte-rendu de l’AG des personnels de Paris 1

Mardi 11 décembre 2018

Une soixantaine de personnes présentes.

Adoption d’une motion concernant les fermetures de l’université et la mobilisation :

« L’AG des personnels proteste contre les fermetures administratives à répétition décidées sur les différents sites depuis mercredi 5 décembre soit par le rectorat, soit par la présidence de Paris 1, avec ou sans injonction de la Préfecture de Police. Elle dénonce ce lock-out des lieux de travail, demande la mise à disposition de salles de réunion et proteste vigoureusement contre le chaos de la communication interne. Elle appelle la présidence à suspendre l’ensemble des activités pédagogiques et des réunions administratives prévues le vendredi 14 décembre, pour laquelle un préavis de grève est déposé, tout en maintenant ouverts les locaux pour les personnels comme pour les étudiants.

Les propositions du président Macron ne répondent en rien au besoin de justice sociale et fiscale dénoncé à travers le mouvement des gilets jaunes, alors même que le président de la République parle d’état d’urgence sociale . L’université est aujourd’hui en état de grande souffrance (non paiement des heures faites par les contractuel.le.s et vacataires, salaires insuffisants, gel des postes, etc.) ».

Votes sur les actions :

L’AG des personnels de Paris 1 réunie le mardi 11 décembre 2018 :

– appelle à la grève le vendredi 14 décembre, journée de mobilisation nationale.

– appelle à la tenue d’une nouvelle AG ce vendredi 14 décembre à 10h (manifestation au départ de République à 14h30)

– envoie une délégation auprès de la présidence à l’issue de cette AG pour porter la motion adoptée contre les fermetures administratives, et dénoncer dès à présent la hausse des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s extra-communautaires, le non paiement d’un grand nombre de vacataires et de contractuel.le.s, les retenues sur salaire drastiques des personnels grévistes du service intérieur de PMF, la suppression du service des thèses en sciences humaines.

– appelle au rassemblement devant le Conseil d’administration de Paris 1 ce jeudi 15 décembre (13h devant la salle 1 au centre Panthéon).

– organise des tournées des bureaux pour discuter avec les collègues et collecter leurs revendications et témoignages sur nos conditions de travail et d’emploi, et établir des cahiers de doléances.

REVENDICATIONS :

L’AG a commencé un travail de réflexion sur des revendications tout autant locales que nationales, s’ajoutant à l’opposition à la hausse des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s extra-communautaires et aux revendications des doctorant.e.s mobilisé.e.s (paiement immédiat des heures et des salaires dus depuis plusieurs mois, mensualisation des vacations, opposition à la suppression du service des thèses en sciences humaines).

La liste indicative de ces revendications exprimées dans le cadre de l’AG sera très bientôt diffusée. Nous invitons l’ensemble des personnels à s’en saisir et à la compléter, et nous passerons dans les bureaux pour en discuter.

Notons que beaucoup de revendications exprimées vont dans le même sens, que ce soit celles des étudiant.e.s et celles des personnels : elles sont liées au manque de moyens, de postes et des budgets d’austérité imposés à l’enseignement supérieur et à la recherche. Elles font à ce titre directement écho aux revendications de justice sociale et fiscale ainsi qu’à la demande de services publics de qualité portées par le mouvement des Gilets jaunes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s