Actes antisémites: un pourcentage est-il une information?

Actes antisémites: un pourcentage est-il une information?, 14 févr. 2019, Le blog de Jérôme Latta (extrait)

Un seul chiffre, mis en avant par le ministre de l’Intérieur, a suffi à de nombreux médias pour qualifier d’« explosion » l’augmentation des actes antisémites en 2018. À l’examen, ces 74% invitent à une présentation plus circonspecte.

Cette variation tend d’abord à occulter le chiffre en valeur absolue, que l’on peine parfois à trouver dans les retombées. Soit 541. On peut d’abord estimer, même si cela mérite débat, que relativement à une population de 67 millions d’habitants, les faits concernés sont (intolérables mais) marginaux [1]. On doit surtout affirmer que la variation de ce chiffre d’une année à l’autre est d’une portée très limitée, potentiellement trompeuse.

De fait, l’examen de cette donnée depuis l’année 2000 indique que :
– ses variations annuelles sont très importantes ;
– le chiffre a été plus élevé 9 fois (sur 19) ;
– le chiffre 2018 est en dessous de la moyenne (574) ;
– il est très en deçà des niveaux de 2014 (851) et 2015 (800).

actes-antisemites.jpg

En somme, cette augmentation de 74% n’est pas en elle-même une information, malgré son objectivité apparente. La présenter comme telle quand même, sans pondération ni mise en perspective, est de rigueur chez les politiques  ou les militants. C’est plus problématique de la part des médias – même si, dans un second temps, les articles publiés ont apporté nuances et éléments de compréhension.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s