Les revendications de l’École d’histoire de la Sorbonne

Les revendications de l’École d’histoire de la  Sorbonne, 22 mars 2019
(préparées lors de l’assemblée générale de l’École d’Histoire de la Sorbonne [UFR 09-
Histoire] le 26 février 2019 ; adoptées à l’unanimité par le conseil de l’École d’Histoire de la Sorbonne le 22 mars 2019)

Les personnels administratifs et enseignants de l’École d’histoire de la Sorbonne de l’université Paris 1–Panthéon-Sorbonne ne peuvent pas rester en dehors des débats qui agitent le pays depuis près de 6 mois. Les questions soulevées ne leur sont pas étrangères : avenir des jeunes, formation, reconnaissance des diplômes, pouvoir d’achat, précarité de nombreux collègues, statut des fonctionnaires, retraite.
À ces problèmes sur lesquels il lui semble légitime d’exprimer son avis, l’assemblée générale des personnels élargie aux élus des étudiants et des doctorants a souhaité aussi faire entendre des revendications qui concernent l’enseignement supérieur.
À l’issue des débats, des décisions devront être prises. Dans la redistribution des
ressources, par le biais des budgets alloués ou de la fiscalité, l’École d’histoire de la Sorbonne, la plus grosse unité de formation et de recherche (UFR) de France dans cette discipline, entend que la recherche et l’enseignement supérieur ne soient pas oubliés. Il y va de l’avenir de notre pays.

Télécharger :revendications Ecole d’histoire de la Sorbonne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s