Deux primes et des fonds pour soulager les urgentistes

Deux primes et des fonds pour soulager les urgentistes, 14 JUIN 2019

Le gouvernement a annoncé vendredi une enveloppe chiffrée à 70 millions d’euros pour soulager les personnels des urgences hospitalières, en grève depuis plusieurs mois pour protester contre l’engorgement de leurs services.

PARIS  – Le gouvernement a annoncé vendredi une enveloppe chiffrée à 70 millions d’euros pour soulager les personnels des urgences hospitalières, en grève depuis plusieurs mois pour protester contre l’engorgement de leurs services.

Ces mesures ont été annoncées par la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn à l’occasion de l’installation officielle de la mission de refondation des urgences, dont le but est de faire des propositions pour fluidifier le fonctionnement de ces services.

Les urgentistes non médicaux (aide-soignantes, brancardiers, etc.) seront désormais bénéficiaires de la prime de risque déjà versée aux infirmiers psychiatriques. Cette prime de 100 euros brut par mois sera en outre revalorisée à 118 euros brut, soit 100 euros net, à partir du 1er juillet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s