L’Université ne doit pas laisser entrer les imposteurs !

Chers collègues,
Un Festival d’éloquence ayant pour thème « Le Procès de Dieu » se tiendra le 15 novembre 2019 de 17h30 à 20h30 à l’université Paris 1, sous le haut patronage du Président Haddad.
Des voix s’élèvent pour protester contre la participation de certains intervenants dont :
Dr Laurent ALEXANDRE, chirurgien, entrepreneur, essayiste et expert en intelligence artificielle
Vous trouverez ci-dessous une lettre publique de Philippe Huneman. Par ailleurs, le Groupe Jean-Pierre Vernant a appelé à écrire au Président pour dénoncer l’événement.

Monsieur Alexandre est présenté comme un « expert en intelligence artificielle ». Je n’en vois pas la raison: il n’a jamais publié dans une revue savante du domaine, ne travaille pas comme informaticien dans le département de R&D en IA d’une entreprise de haute technologie; il a simplement exprimé sur ce sujet des opinions dans des livres à grand tirage et des tribunes d’opinion dans des hebdomadaires. Jusqu’à nouvel ordre, l’Université lui a décerné le seul titre de Docteur en médecine, et il n’est, académiquement parlant, que le coauteur de quelques études sur le dysfonctionnement érectile chez le rat, sujet certes honorable s’il en est. Seul l’usage présumé d’un ordinateur personnel ou d’un téléphone portable pourrait faire de lui un « expert en intelligence artificielle », mais à ce compte, le pain que j’achète au boulanger étant empreint de levure — cet organisme modèle des biologistes moléculaires -, me conférerait le titre respectable de microbiologiste, et le simple fait que je sois ultimement constitué de quarks m’instituerait en spécialiste de physique quantique.

Monsieur Alexandre, fort de la vente d’un forum en ligne très fréquenté, de l’achat d’une part notable d’actions dans la Tribune et de son diplôme de médecine, se fend d’innombrables éditoriaux dans divers journaux, pour beaucoup consacrés à diffuser un message néo-eugéniste (du type : les femmes intelligentes ne font pas assez d’enfants et les imbéciles en font trop, l’intelligence a une cause génétique, les pauvres sont bêtes, etc.). Francis Galton et les eugénistes du siècle dernier disaient en 1920 des choses semblables, mais c’étaient de vrais biologistes, même s’ils étaient dans l’erreur, et surtout nous avons derrière nous une expérience (malheureuse) de l’eugénisme qu’ils n’avaient pas.

Ces dernières semaines, ce sexagénaire s’emploie à calomnier dans ses écrits une adolescente engagée dans la popularisation de la lutte contre le changement climatique, et fait d’être « anti Greta Thunberg » un nouveau motif de gloire. Le reste du temps enfin, il se répand en saillies plus ou moins grossières sur les réseaux sociaux, ou en prestations dans les meetings d’un parti d’extrême droite

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s