Communiqué intersyndical : Rupture d’égalité de traitement

Communiqué de l’intersyndicale de Paris 1, 11/12/2019

De nombreux et nombreuses étudiant·e·s s’alarment de voir certain·e·s enseignant·e·s organiser à marche forcée des examens dans les jours à venir, y compris avec menace de défaillance pour les absent·e·s, alors que la grève des transports reste forte.

Nous vous rappelons que la présidence, par un communiqué « Infoflash » en date du 11 décembre 2019 à 11h30 signale qu’« aucun contrôle d’assiduité ne sera effectué pour les cours et TD jusqu’au samedi 14 décembre inclus ». Un examen est de fait un contrôle d’assiduité. Par ailleurs la présidence attire l’attention sur la nécessité que « l’organisation des cours, TD et des différents contrôles se fasse dans le respect du principe d’égalité de traitement des étudiantes et étudiants ».

Les étudiant·e·s et leurs organisations syndicales disposent de recours contre la rupture d’égalité de traitement.

CGT-Ferc Sup, SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, Sud Éducation, Solidaires Étudiant·e·s , UNEF

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s