Ne pas neutraliser les semestres pairs dans les universités : une consigne de la DGESIP

Ne pas neutraliser les semestres pairs dans les universités : une consigne de la DGESIP, Acadamia, 17/04/2020

Conclusion : que peut-on faire ?

Le premier rôle de ce texte est d’essayer d’éclairer un peu, par l’analyse de ces arguments de la DGESIP, un certain nombre de décisions et d’orientation passées, présentes, et n’en doutons pas futures. Mais d’un point de vue pratique, que peut-on faire sur cette question, si on pense qu’elle est importante ?

Première chose, la consigne de la DGESIP n’a pas été rendue complètement publique, alors qu’elle aurait pu l’être dans les fiches écrite pour décrire les adaptations de l’enseignement supérieur pendant la crise du Covid-19 [Information obsolète le 15 avril -note de l’auteur]. Il y a peut-être là une conscience que cette position est contestable, il est donc pertinent de faire remonter notre avis à tous les niveaux accessibles (conseils, UFR, présidences, ministère, …) On peut d’ailleurs souhaiter (ou pas !) la neutralisation ou la validation des semestres pairs voire de l’année, comme l’a décidé le 16 avril la CFVU de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne –les conséquences en sont différentes, mais ce n’est pas l’objet de ce texte de comparer ces options.

Deuxième chose, il est possible d’agir plus proche de nous :

  1. au niveau des formations, lors des jurys qui sont souverains et peuvent donc décider de neutralisations d’UE, de semestre, pour tous ou pour certaines étudiantes et étudiants en fonction de leur situation, par exemple s’ils ont été empêché de composer par leur conditions matérielles ;
  2. au niveau des UE, en ajustant nos barèmes d’évaluation, par exemple en notant avec moins d’amplitude autour de 10 que d’habitude. D’une part ça a l’effet d’une neutralisation partielle, les notes moins éloignées de 10 ayant moins d’influence sur la validation de l’année ; d’autre part ça respecte le principe de ne prendre des décisions fortes qu’en présence d’une information fiable; nous savons que les conditions d’évaluation à distance rendent l’information obtenue très peu fiable et bruitée, et on peut choisir d’en tirer des conséquences modérées.

Il y a sans doute encore d’autres moyens de peser sur cette question, n’hésitez pas à les proposer en commentaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s