Campus Condorcet: le « Harvard à la française « est en crise

Campus Condorcet: le « Harvard à la française « est en crise

Campus Condorcet: appel intersyndical à la grève le 23 novembre 2021, 22/11/2021 par L’équipe des rédacteurs d’Academia (extrait)
Une assemblée générale réunissant le personnel travaillant pour l’EPCC s’est tenue jeudi 18 novembre, suite au dépôt du préavis de grève les 54 agents présents on voté à l’unanimité la grève pour la journée du 23 novembre.

Au Campus Condorcet, la grève continue, 26/11/2021 par L’équipe des rédacteurs d’Academia
25 novembre 2021, 2e jour de grève au Campus Condorcet. Academia vous invite à signer la pétition demandant une amélioration des conditions de travail et de l’emploi au Campus Condorcet.

JOURNAL DE 18H par La Rédaction de France Culture, 28/11/2021

Les personnels du Campus Condorcet, considéré comme le « Harvard à la française « , en crise. Ils souffrent avant tout d’un sous-effectif chronique, et de ne pas pouvoir être à la hauteur d’un projet ambitieux, celui d’héberger sur un campus un établissement d’excellence : Le Grand Equipement Documentaire.

Témoignage:

L’enjeu principal pour la vie du campus dans les mois à venir est la question de la préservation des espaces verts face au danger de la mise en oeuvre de la phase 2. On pourrait aussi parler des espaces de restauration collectifs et du Grand Equipement Documentaire (pas assez de personnel ce qui empêche de le faire fonctionner comme il était prévu qu’il fonctionne).

Seine-Saint-Denis. Mobilisation au campus Condorcet : les sous-effectifs dénoncés, Actu.fr, 30/11/2021
Après deux jours de grève, le personnel du Campus Condorcet (EPCC), situé à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), s’est rassemblé mardi 30 novembre, pour dénoncer le manque de postes.

« L’établissement n’a été doté de seulement une centaine de personnes, alors qu’il en faudrait le double pour assurer son fonctionnement. Ce campus a un projet ambitieux, mais sans moyens cela reste une coquille vide. Quelques 110 millions d’euros ont été investis par la Région dans le bâtiment de la bibliothèque (le GED) c’est du gâchis, on est très loin de leur objectif de « Harvard à la française » », constate l’un des salariés. 

Une pétition a été mise en ligne pour porter leurs revendications. Mardi 30 novembre, elle avait recueilli plus de 560 signatures. Au cours du CA, les contrats étudiants ont été votés mais une motion à destination du Ministère aurait été aussi validée « afin de soutenir le bien fondé des revendications du personnel ».  

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s