Le Hcéres supprime la visite sur site des unités de recherche

Le Hcéres supprime la visite sur site des unités de recherche et modifie la nature de l’évaluation et sa qualité. Communiqué SNCS (extrait)

La présidence du Hcéres ne peut ainsi travailler hors du cadre réglementaire. Elle ne peut mépriser l’ensemble de la communauté scientifique, et jusqu’à son propre collège, en lui imposant sans concertation, sans débat et sans réflexion, des mesures dont les conséquences seront lourdes pour l’organisation et l’efficacité de la recherche scientifique et de l’enseignement supérieur.

HCERES : Vague C, la jouissance bureaucratique (extrait)

Lacan ajoute que la jouissance est toujours de l’ordre de la tension, du forçage, de la dépense, voire de l’exploit. De la dépense et de l’exploit, voilà exactement les sujets qui nous préoccupent en ce qui concerne un opuscule visiblement rédigé dans une moment de rare démence bureaucratique : le nouveau référentiel d’évaluation des unités de recherche, récemment publiée par le HCERES, et les procédures qui vont avec.

Disons-le d’emblée : des esprits insensibles à cette huitième jouissance lacanienne n’auraient pu en aucune façon pondre un tel chef d’œuvre. Inutile d’en faire le catalogue in extenso, des phrases piochées au hasard du document, comme celle-ci par exemple, permettent d’en mesurer la magnificence analytique :

« Le profil d’activités peut être décliné à l’échelle de l’unité ou de ses équipes. Il permet à l’unité ou à ses équipes de se positionner selon sept grandes catégories d’activités. L’unité ou ses équipes dispose de 100 points à répartir sur les sept catégories d’activités. »

Avant d’ajouter avec un brin d’humour involontairement bravache : « Le total doit impérativement être égal à 100 ». Fermez le ban.

Vous n’êtes pas convaincu ? Et bien essayez de répartir au pourcentage près (le sens d’une échelle de 0 à 100 ! mathématiques élémentaires…) les différentes activités que vous venez de réaliser dans une journée de travail. Puis, généralisez l’exercice à vos six dernières années et étendez le à une centaine de collègues avant d’en faire la synthèse. Invraisemblable pour des esprits normalement constitués car dénué de toute rationalité. Seule la recherche d’un plaisir extatique, conscient ou inconscient, à produire des données parfaitement inutiles peut expliquer la folle motivation des auteurs de ce document. En ce sens, ce texte est donc un exploit : personne, jusqu’à présent n’avait réussi à produire une pareille bouillie à un tel niveau de bêtise et d’inutilité pour la recherche française.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s